• Les p’tites femmes d’Henri, suite…

    Le 16 juillet dernier, je vous ai montré une affiche déchirée que j’avais trouvé riche de sens LINK

    Hier matin je suis repassé devant, en moins d'une semaine elle a subie d’autres lacérations.  

    Ces dégradations n’ont fait que l'enrichir.

    Image cliquable

    21 juillet 2016 © Loqman

    Les p’tites femmes d’Henri, suite…

    Elle est encore visible au métro Lamarck Caulaincourt, devant les ascenseurs du niveau intermédiaire 

    « S’OmbrerParano »

  • Commentaires

    1
    Vendredi 22 Juillet 2016 à 09:19

    En effet ça vaut le coup de les immortaliser !

      • Lundi 25 Juillet 2016 à 07:42

        Je commence à avoir une petite série intéressante. 

    2
    Vendredi 22 Juillet 2016 à 09:22

    Encore un beau clin d'oeil !...

     

      • Lundi 25 Juillet 2016 à 07:43

        Merci Michel.

    3
    Vendredi 22 Juillet 2016 à 11:05

    Oui, plus les choses sont suggérées et plus l'oeil peut imaginer; amusante coïncidence entre le mot regard et celui de Toulouse-Lautrec au même niveau...D'ailleurs je pense que c'est lui, grand amateur de dames, qui a avalé la pin-up de gauche!

      • Lundi 25 Juillet 2016 à 07:44

        D’où l'expression: "Manger des yeux" 

    4
    Vendredi 22 Juillet 2016 à 11:59

    Merci pour ces petite plaisirs ... dont je suis jalouse ... et merci pour la source !   :-)

      • Lundi 25 Juillet 2016 à 07:45

        De rien, avec grand plaisir.

    5
    Samedi 23 Juillet 2016 à 09:53
    Evelyne, Tt Simplt

    Il y a l'art du collage.. et celui du décollage ?... rires..

      • Lundi 25 Juillet 2016 à 07:46

        2017 sera une grande année pour la colle et le karcher... 

    6
    Samedi 23 Juillet 2016 à 20:08

    je te fais entière confiance....traverser Bordeaux et s'en échapper c'est écervelant 

      • Lundi 25 Juillet 2016 à 07:46

        Là, je sèche. ???

      • Lundi 25 Juillet 2016 à 10:43

        je veux dire que le fait d'avoir fait je ne sais combien de km  en accordéon pour la traversée de Bordeaux et même plus, et après rouler derrière des connards qui restent en 3ème file à 100 à l'h ,.....ça m'a privé de mes facultés intellectuelles me permettant d'apprécier à sa juste valeur l'évolution de cette superposition d'affiches .C'est pourquoi(et je pèse mes mots)je dis te faire confiance quand tu affirmes que les nouvelles déchirures enrichissent cette oeuvre collective.

        J'ai été assez CLAIR là  ?

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :