• Vénus à la Masse.

    Consommation de masse. Tourisme de masse. Coup de masse. Phénomène de masse…


    Il faut jouer des coudes pour aller regarder une femme manchote, nue qui sort du bain et tous de se demander comment diable va-t-elle bien pouvoir faire pour s’essuyer ?
    Voyeurisme de masse ? Non : Culture de la masse.

    Je suis égoïste : Je regrette le Louvre poussiéreux des années 70, ses gardiens sans âge qui roupillaient sur leur chaise, ses salles désertes. En ce temps là, on s’y promenait avec un recueillement quasi religieux, seuls les grincements du parquet vous indiquaient la présence de quelques rares visiteurs dans les salles voisines.
    Aujourd’hui c’est la criée au poisson, on s’interpelle, on se hèle, on engueule les enfants non pas pour leur enseigner le respect du lieu et la beauté des choses mais parce qu’on à peur de les perdre. Les parquets ne grincent plus, ils hurlent comme des cigales hystériques. On court. On bouscule… Bien entendu, on téléphone – fort - puisque le brouhaha ambiant ne permet pas de bien entendre. On envoi des sms (de préférence au milieu des circulations).  Je commence même à voir du pique nique dans des escaliers et des coins dérobés, ou les gardiens sont absents.

    Et personne pour aider la gentille dame à se sécher ? Non ? Que des bras cassés, je vous dis.

    Image cliquable

    Paris 25 mai 2013 © Loqman

    Vénus à la Masse.

    « COIFF1RST…Cheminées »

  • Commentaires

    1
    mireille du sablon
    Samedi 14 Juin 2014 à 06:44

    ...une telle foule? les bras m'en tombent....je vais prendre mon bain (de foule?) ailleurs!

    Bises du jour de Mireille du Sablon

    2
    Samedi 14 Juin 2014 à 08:52

    Tu as frappé fort. Bravo !  Rien à rajouter sinon qu'il fallait (c'est là tout ton art) lier la Vénus, la masse, les téléphones, les mômes, etc...

     

     

    3
    Samedi 14 Juin 2014 à 12:02

    merde alors ! Ca fout les jetons quand même ! Et bon, à quand une sortie commune comme on en avait discuté ? Salut JP

    4
    Samedi 14 Juin 2014 à 14:33

    Ben merde alors... Je me souviens des dimanches pluvieux au Louvre, immensitude, désertitude, caillitude (sentiment ou réalité du froid, je ne sais pas, je me faisais tellement braire... !). Impossible de jouer, le moindre bruit était amplifié par un écho dénonciateur immédiat. Avec le recul, je préfère comme je l'ai connu. (à l'époque mimi bras cassés n'était pas dans une niche, mais au début d'une salle longue comme un jour sans pain, on pouvait en faire le tour, et je me souviens de lui avoir toucher les orteils, seul élément à ma portée)

    5
    Samedi 14 Juin 2014 à 16:32

    Tout fout le camp, mon bon monsieur !

    6
    Mardi 17 Juin 2014 à 01:00

    'que des bras cassés' : mdr he

    7
    Jeudi 19 Juin 2014 à 15:59

    @ Mireille: Ben, bon bain.

    @ Michel: Merci pour ce compliment.

    @ Cafards: C'est vrai, on se laisse emporter par la routine. Pourquoi ne pas partager un verre la semaine prochaine pour mettre ça au point ?

     @ Silvestre: C'est la lèpre du XXI° siècle, si je puis dire.

    @ Citron: he 

    8
    Vendredi 20 Juin 2014 à 10:36

    Pour être peinard, fô aller dans les galeries (bon, certes, yapa la dame amputée) ou en province, par exemple au château de Tours, où les expositions sont remarquables, où il n'y a pas grand monde (en tout cas pour l'instant) ; en plus l'entrée est gratuite !
    Cela dit, il n'y a pas si longtemps, j'ai le souvenir du Louvre le matin à l'ouverture : on était deux, et le monde nous appartenait !
    (Un autre truc désagréable que celui que vous évoquez, au Louvre, les jeunes gardiens, parfois -peut-être à cause de cette malsaine effervescence- sont extrêmement désagréables avec tout le monde, et passent leur temps derrière les gens pour les engueuler (même pour une photo).

    9
    Samedi 21 Juin 2014 à 11:20

    @ Nikole: Merci pour votre visite. C'est vrai que les galeries offrent des espaces plus calmes.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :